Et des romans ?

Vendredi 8 février 2013 5 08 /02 /Fév /2013 06:09

9782253166443.jpg

Déjà emballé (mais alors grave emballé !) par les Robe de marié et Travail soigné de Pierre Lemaître, dont la jeune oeuvre me fait penser à celle, bcp plus dense, de Thierry Jonquet, je me suis donc rué sur la dernière sortie en poche de ce cador du throlar.

Mais oui, ami Lecter & amie lectrice, je sais, je suis en retard pour la rédaction de ce billet... je sais.
Mea culpa, mea alexima culpa !

L'histoire, c'est celle d'un enlèvement qui va tourner au désavantage du tortionnaire et nous permettre par ailleurs de retrouver le commissaire Verhoeven, après les sévères coups du destin qui l'ont frappé précédemment.
C'est - à nouveau - l'histoire d'une vengeance dont on se demande bien où elle va nous emmener... à l'issue du premier tableau...

Et effectivement, c'est bien brinquebalé que le lecteur tourne les pages, mais avec une avidité posée.
On atteint en effet pas le niveau des deux ouvrages précédents tant dans la forme que sur le fond.
Mais attention, hein, c'est déjà un bon throlar ! D'aucuns pourraient déjà en prendre de la graine... d'Alex, de Pierre Lemaître, Le Livre de Poche, 7.1€ pour 397 pages.


Lire - à quand le prochain pour remettre les pendules à l'heure ? - et boire maintiennent la(les) forme(s) alors ben y'a k'à !!!

Par JC - Publié dans : Et des romans ? - Communauté : Les lectures de Florinette - Voir les 4 comm - 1 comm ?
Lundi 4 février 2013 1 04 /02 /Fév /2013 06:03

princesse.jpg

La princesse des glaces de Camilla LÄCKBERG

Editions Actes Sud Collection Actes Noirs

382 pages

20,23 euros.

L'histoire :
Erica, une écrivain trentenaire, est venue régler quelques affaires personnelles à Fjallbacka, petite ville sur la côte ouest de la Suède. Lors de ce séjour, elle découvre le cadavre d'une amie d'enfance. La victime, Aleksandra Wijkner, gît dans sa baignoire, les poignets tailladés.

Tout laisse penser à un suicide mais Erica a de sérieux doutes et commence sa propre enquête qui va bientôt croiser celle de l'Inspecteur Patrick Hedström ...

Mon avis :
Tout d'abord petit moment de fierté personnelle puisque ce livre prenait la poussière dans ma bibliothèque depuis plus de 3 ans et qu'enfin je lui laissé sa chance !!!

Je me dis d'ailleurs que j'aurais dû le lire beaucoup plus tôt.
J'ai en effet retrouvé avec plaisir tout ce qui fait le charme de ces polars scandinaves, notamment les descriptions des lieux et la création d'une atmosphère tout à fait particulière qui donne envie de se pelotonner sous sa couette.
Mais ce n'est pas tout, l'intrigue est bien ficelée et avance à bon rythme au gré des indices.

Et il y a des personnages principaux auxquels on s'attache très rapidement et dont on a envie de connaître l'avenir.

Me voilà donc condamnée (oh mon dieu, c'est affreux !!!) à lire les 4 autres titres de cette série...

D'autres avis :
Amanda Meyre
, Lisa, Miss Alfie, Marion, A propos de livres, Marie...

Par Isa - Publié dans : Et des romans ? - Communauté : Les lectures de Florinette - Voir les 4 comm - 1 comm ?
Jeudi 31 janvier 2013 4 31 /01 /Jan /2013 06:48

proies.jpg

Les Proies d'Annick Cojean
Document
Editions Grasset
324 pages
19 euros

L'histoire :
Tout commence par le récit de Soraya. Elle avait 14 ans quand Kadhafi l'a choisie pour rejoindre son harem. Là, elle va connaître la drogue, l'alcool, la violence sexuelle et morale.

C'est dans l'antre de Khadafi à Bab-el-Azizia que sont regroupées des dizaines de jeunes filles enlevées. Elles vivent dans les sous-sols et peuvent être appelées à toute heure du jour ou de la nuit pour servir les demandes les plus monstrueuses de Kadhafi.

L'horreur ne n'arrête cependant pas là puisque Khadafi violait également des hommes, qu'il avait d'autres filles à sa disposition dans tout le pays, qu'il avait organisé un réseau pour faire venir des jeunes filles d'autres pays, qu'il fournissait ses hommes en viagra et en drogue pour qu'il puisse violer des familles... Une organisation quasi internationale au service d'un monstre !

Mon avis :
Difficile de dire que c'est un coup de coeur pourtant s'en est un, mais ce terme est trop en décalage avec ce document. 

Plusieurs fois, j'ai cru ne pas pouvoir continuer cette lecture. Je faisais des cauchemars la nuit. Certaines images me revenaient en pleine journée ... Mais, je me suis dit que ces jeunes filles n'avaient pas eu le choix d'arrêter ou de continuer et que cette journaliste elle aussi était allée au bout de son enquête, alors moi-aussi j'ai continuer ma lecture.

A un moment, j'ai ressenti le besoin d'aller chercher sur internet les photos de Kadhafi. Je me souvenais de lui mais c'était flou. Quand, j'ai revu ce visage, j'ai été absolument horrifiée par ce regard rempli de haine et de violence.

Je suis profondément choquée par les actes de Kadhafi et je me demande comment un seul homme peut pervertir autant de gens. Comment peut-on laisser faire ? Et dans cette question se pose celle de la responsabilité de toutes les démocraties qui ont accueilli cet homme ou plutôt ce grand malade.

Et puis, dans ce livre, il est aussi question de l'avenir de ces centaines de femmes. Comment vont-elles pouvoir se réinsérer ? Leur famille leur tourne le dos, aucun homme ne voudra les épouser ...

Je tire mon chapeau à Annick Cojean qui a écrit ce très bon et très dérangeant document. Difficile de voir certaines réalités en face, mais si on s'en sent capable, il faut lire.

D'autres avis :
Laure, Sophie.

Par Isa - Publié dans : Et des romans ? - Communauté : Les lectures de Florinette - Voir les 2 comm - 1 comm ?
Mardi 29 janvier 2013 2 29 /01 /Jan /2013 06:32

49831690_10492372.jpg

Ma chérie, et, officiellement depuis vendredi, à nouveau ma libraire, qui me connait plutôt bien pour me pratiquer (ouh là là...) au quotidien, m'a offert - avec mes pastas - ce livre au message subliminal...

Je suis en effet du genre à m'vnr pour tout et port'nawak.

Tiens, ami Lecter & amie lectrice, prenons ce gouvernement de gauche qui n'en branle pas une...

Mais j'ai promis de faire des efforts cette année.
Du coup, la politique, je m'y intéresse moins.
Forcément.

M'enfin...

Du coup, à la découverte de ce titre, mon sang ne fit pas qu'un tour dans mon verre. Plein.
Chouette, un défouloir par procuration, me suis je dit. Si si.
En plus, j'avais bien kiffé plusieurs ouvrages du sieur Fournier. Jean-Louis.

Et effectivement, je me suis bien retrouvé dans plein de ces ires plus ou moins légères, mais ne menant globalement à rien. De rien.  Du tout.
Et j'ai - parfois - grave adoré.

Ce mec - pardon, monsieur Fournier - a d'ces fulgurances stylistiques ou formelles à tomber à la renverse. Certes, les fulgurances, c'est ponctuel mais quand même, p'tain, ske c'est bon quand c'est si beau !

Références :
Ouais, hein, pas de pitch, ami Lecter & amie lectrice, ce livre, c'est juste x chapitres dont chacun est le sujet d'un agacement plus ou moins avouable, fondé, etc.

Ça m'agace ! de Jean-Louis Fournier aux Editions Anne Carrière, 15€ pour 100 pages.

 

 

 

Par J-C - Publié dans : Et des romans ? - Communauté : Les lectures de Florinette - Voir les 3 comm - 1 comm ?
Lundi 28 janvier 2013 1 28 /01 /Jan /2013 06:57

06h41.jpg

Impossible de résister à la sortie du nouveau roman de Jean-Philippe BLONDEL !!!
Je me suis donc précipitée chez mon libraire pour pouvoir avoir entre les mains ce livre au titre énigmatique, 06h41.

L'histoire :
Cécile Duffaut et Philippe Leduc se sont aimés il y a 27 ans.

Ils ne s'étaient jamais revus mais ce matin, le hasard les place côte à côte dans le train de 06h41.
Ils se sont reconnus mais aucun d'eux n'ose rompre le silence.

Cependant cette rencontre fait remonter à surface le passé et ils vont revivre en pensée le fil de leurs existences. 

Mon avis :
Pas de doute c'est du Blondel !

Les personnages ressemblent à Monsieur et Madame Tout le monde et l'écrivain les fait décortiquer le parcours qui les a mené de cet amour de jeunesse à leurs 50 ans.

Il est des occasions dans la vie où on aime se retourner sur son passé et analyser les événements et les rencontres qui ont façonné la personne que l'on est devenue. Dans ce roman, c'est cette rencontre qui va être le déclencheur.

Cécile Duffaut va ainsi essayer de comprendre comment elle est passée d'une ado timide et un peu transparente à cette femme chef d'entreprise et sûre d'elle. Avec le recul et un peu plus d'objectivité, elle va se rendre compte que Philippe Leduc n'est pas étranger à son parcours.

Toujours avec talent et beaucoup de sensibilité, Jean-Philippe BLONDEL parle de ses contemporains et surtout de tous les sentiments ambigüs qui peuvent nous envahir quand le passé vient à la rencontre du présent.

Je suis facilement entrée dans ce roman.
J'ai très vite eu l'impression d'être une petite souris dans la tête des 2 protagonistes et je me sentais très curieuse de savoir ce qui s'était passé il y a plus de 20 ans. J'ai donc tourné les pages assez avidemment, sentant mon coeur se serrer doucement mais sûrement.

Un roman qui m'a touchée mais un peu moins que d'autres de cet auteur.

Références :
06h41
de Jean-Philippe BLONDEL aux éditions Buchet Chastel, 232 pages et 15 euros.

D'autres avis:
Clara
, Lucie, Laure, Titou le matou.

Par Isa - Publié dans : Et des romans ? - Communauté : Les lectures de Florinette - Voir les 10 comm - 1 comm ?

Blog Zéro Carbone

promos et catalogues en ligne avec un petit geste pour la planète

Une opération NM Médical et 1001 Fontaines

Mais, ça parl'd'koi c'blob là?

  • Retour à la page d'accueil
  • : Livr-esse.com
  • : Des livres - plutôt pas électro - et des vins - plutôt pas tekno - , c'est plutôt bien, non ?!
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés